AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Alors c'est ça, Riverdale Camp ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Claire ★ an epic of epic epicness.avatar

nom de code ★
Claire M. Beauregard

▌ points missions : 482
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 22.
▌ je me sens : furieuse ?
▌ célébrité : Mary Elizabeth Winstead
▌ groupe : i'm out.
▌ crédit avatar : © Cristalline
▌ espion depuis le : 06/11/2008
▌ messages : 444
▌ âge IRL : 29


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Mer 27 Avr - 11:34

claire et
quivoudralarejoindre

« Alors c'est ça, Riverdale Camp ? »


Voilà, le jour que Madelyn appréhendait tant était enfin passé. La rentrée des classes. Pas n'importe quelle rentrée, non... Celle de Riverdale Camp. Cette fichue école où elle avait été contrainte de mettre les pieds parce que son père l'avait décidé. Elle détestait tout, ici. L'environnement, les bâtiments qui avaient plus l'air de chalets montagnards qu'autre chose, les cours débiles où il fallait apprendre à maîtriser ses émotions pour avoir l'air d'un robot sur pattes ou se laisser endoctriner par les bonnes paroles de supers agents là pour vanter les bienfaits de la CIA. Foutaises, encore et toujours.

Malgré tout, elle s'était vite acclimatée à sa nouvelle identité. Elle n'avait pas hésité une seule seconde en se présentant à ses camarades de classe et le texte qu'elle se répétait depuis des semaines ("Je m'appelle Claire Beauregard, et je suis française !") était sorti tout seul, comme un automatisme. Elle était bonne actrice et personne ne pouvait se douter une seule seconde qu'elle ne disait pas la vérité. Elle s'était entraînée à parler anglais avec l'accent français, s'inspirant de sa défunte mère qui n'avait jamais réussi à effacer son petit accent.

La bonne nouvelle, dans tout ce foutoire, c'était qu'elle ne croisait son père que très rarement. Il était visiblement très occupé à jouer les directeurs irréprochables - et cela lui prenait beaucoup de temps. Quand elle le voyait, entre deux cours, il ne faisait que passer devant elle sans pouvoir lui parler parce qu'elle s'arrangeait toujours pour ne jamais être seule, juste au cas où. Elle n'avait pas envie de lui parler et elle préférait ruminer sa haine et sa colère dans son coin, comme elle l'avait toujours fait.

Elle s'entendait bien avec ses colocataires d'infortune et ça, c'était un véritable bon point. Ce n'était pas de magnifiques histoires d'amitié - comment pouvait-elle créer ce genre de lien alors qu'elle prétendait à qui voulait l'entendre qu'elle s'appelait Claire Beauregard et qu'elle était française ? - mais elle les aimait assez pour pouvoir discuter avec elles sans être sur ses gardes en permanence.

Ce soir-là, après une harassante journée de cours qui lui avait semblé durer une éternité, Claire - puisque c'était comme cela qu'elle s'appelait à présent ! - avait décidé de se rendre dans le foyer. Elle ne savait pas ce qu'elle allait y faire mais ce serait toujours mieux que de déambuler dans les ruelles de Riverdale, où elle ne connaissait personne. Elle se laissa tomber dans l'un des canapés posté devant la petite télévision, soupirant de lassitude. Si toutes les journées étaient comme cela, elle jetterait l'éponge avant la fin de l'année, c'était une certitude. Elle ferma les yeux un instant, épuisée, et les rouvrit précipitamment en sentant quelqu'un s'asseoir à côté d'elle.

_________________


nothing sweet about me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

nom de code ★
Matt M. O'Grey

▌ points missions : 186
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 20 ans
▌ célébrité : Alex Pettyfer
▌ groupe : I'M OUT.
▌ crédit avatar : Obsession27
▌ espion depuis le : 27/04/2011
▌ messages : 138


MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Jeu 28 Avr - 11:05

C’était très calme, beaucoup trop calme pour le blond. Murphy, Matt ou O’GRey comme vous le souhaitez, comme vous en avez envie, vos humeurs peuvent changer son nom aussi, son prénom aussi, il marchait paisiblement dans la cours, ne sachant que faire, même si le temps n'était pas avantageux, il ne râlait pas le moins du monde et on pouvait le félicité de cet exploit monumental. Aucune idée en tête, aucune bêtise ne lui traversait l'esprit, un gros vide soudain et pourtant il marchait. Stupide allez-vous dire et bien non, O’Grey n’était pas quelqu’un de stupide, il a un fort caractère et une forte intelligence. Gay et même joueur de son homosexualité. Une nouvelle vie allait commencer. Aucune idée en tête et pourtant il allait en trouver de bien bonne.

C’était le début, c’était de nouvelles choses qui allait se passer. Il se languissait déjà. De nouvelle conquête, de nouvelle bêtise. Il avait bien déjà fait le tour dans son village d’Italie. Il respira un bon coup d’air frais. Trébuchant de tant à autre, ne regardant pas où ses pieds se posaient il ne pouvait que se casser la figue. Un peu lunatique il était aujourd’hui. Lunatique, le mot parfait, c’est dure d’arriver dans un endroit loin de chez soit, où il doit parler une autre langue que la sienne.

    « Je suis le meilleur, je suis le plus beau, je suis le plus fort. » Marmonna-t-il dans une barbe qu’il n’avait pas.
Je m’appelle Murphy O’Grey et je suis egocentrique. Sérieusement comme un tel homme, égocentrique pervers et accro au sexe peut-il devenir un futur agent de la CIA sérieusement ? Quel est l’imbécile qui l’a accepté dans cette école? Il risque surement la vie de toutes les personnes présentes.

Se dirigeant vers le foyer, si c’est bien comme ça qu’on l’appelait mains dans les poches il avançait, aucune envie de voir du monde, bien sur il fallait bien qu’il montre sa merveilleuse et unique beauté au monde mais il n’avait pas envie qu’on lui bave dessus ou qu’on lui tripote les cheveux ou le torse. « Mon dieu les filles. » dit-il exaspérer! Il n’était pas sérieux quand il disait ça ? Bien sur qu’il l’était et avec un élan de sincérité en plus de ça. Il ne supportait pas ça, il sentait toute sorte d’odeur et ne supportait pas le parfum de certaine fille, alors les filles stoppaient le parfum qui sent trop fort pour cacher votre odeur de transpiration, Matt fuit ce genre de fille. Par pitié pensez à son nez. Entrant dans le foyer il n’y trouvait qu’une personne. Il passa à coté et s’assit, ou plutôt s’avachit à coté d’elle. Il avait une chose en tête, faire sa tête de mule, et son chieur.

    « Je suis stupide et magnifique, tu es en plein milieu du canapé, tu peux te décaler s’il te plaît? » Dit-il avec ce sourire stupide et arrogant. Hypocrisie et élégance, hypocrisie et politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympusschool.frenchboard.com/

Claire ★ an epic of epic epicness.avatar

nom de code ★
Claire M. Beauregard

▌ points missions : 482
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 22.
▌ je me sens : furieuse ?
▌ célébrité : Mary Elizabeth Winstead
▌ groupe : i'm out.
▌ crédit avatar : © Cristalline
▌ espion depuis le : 06/11/2008
▌ messages : 444
▌ âge IRL : 29


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Jeu 28 Avr - 11:29

Claire soupira bruyamment en voyant que son compagnon d'infortune n'était autre que... Comment est-ce qu'il s'appelait, déjà ? Matthis ? Matthias ? Ou Matthieu, peut-être ? Un truc dans le genre, quoi. Elle s'intéressait tellement peu à lui qu'elle n'en avait aucune idée. Ce qu'elle savait, en revanche, c'était qu'elle ne le portait pas dans son cœur. Elle avait toujours détesté les gens qui avaient un excès de confiance en eux. Ceux qui marchent la tête haute et qui n'ont pas peur de piétiner leurs camarades. Ceux qui se prennent pour le centre du monde et qui ont l'impression qu'ils valent mille fois mieux que les simples êtres mortels qui les entourent - alors qu'en réalité, c'est tout le contraire.

Elle n'avait pas l'habitude de juger les gens sur une première impression mais là, c'était plus fort qu'elle. Elle observait beaucoup ses camarades et l'attitude de ce bellâtre Italien était on ne peut plus détestable. Il y avait des chances pour qu'elle se trompe, bien sûr, mais elle n'avait pas envie d'apprendre à mieux le connaître.

    « Stupide, ça c'est sûr. Mais magnifique, je ne trouve pas. », répondit-elle avec un sourire narquois.
Malgré tout, elle se décala un peu. Suffisamment pour laisser à Monsieur-Je-Suis-Le-Meilleure la place dont il avait besoin. Elle soupira à nouveau, agacée que le destin ait décidé de la mettre dans la pièce que lui alors qu'il y avait des milliers d'endroits où il pouvaient aller. Pourquoi Diable fallait-il qu'elle se retrouve là, dans cette pièce sans grand intérêt, à discuter avec cet énergumène des plus étranges ? N'y avait-il personne de plus intéressante, dans cette foutue école ?

    « Voilà, satisfait ? Ton espace vital est assez grand, maintenant ? », s'enquit-elle d'un air blasé.
Elle aurait pu partir, aller dans sa chambre ou n'importe où. Mais elle n'en avait ni l'envie, ni le courage. Cette petite "guéguerre" qui l'opposait à ce Matt-quelquechose était de loin la chose la plus distrayante qu'il y avait à Riverdale. Alors elle resterait là, confortablement installée dans ce joli canapé, jusqu'à ce qu'il ne décide de capituler et de partir. Ou jusqu'à ce qu'un événement inattendu ne vienne les interrompre. Après tout, les agents secrets devaient parfois faire face à des problèmes inopinés, non ?

_________________


nothing sweet about me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

nom de code ★
Matt M. O'Grey

▌ points missions : 186
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 20 ans
▌ célébrité : Alex Pettyfer
▌ groupe : I'M OUT.
▌ crédit avatar : Obsession27
▌ espion depuis le : 27/04/2011
▌ messages : 138


MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Jeu 28 Avr - 20:17

Comme pouvait-il être aussi cruel au fond. Stupide de sa part et pourtant il n’allait guerre changer son attitude, c'était un O'Grey, il le resterai, on ne connait sa famille ici et c'était bien dommage au fond, il ne pouvait s'empêcher de penser à sa mauvaise mère qu'il avait eu. O’Grey ne changera pas, il ne sera pas le petit garçon de 9ans qu’on avait connu, le petit garçon qui tenait un journal, le petit garçon poli et mignon, le petit garçon attachant, non bien sur qu’il n’était plus aussi sage que ça, mais qui dit qu’il ne tenait plus de journal, Telle était la question. Matt n'était rien d'autre qu'un homme prétentieux, superficiel et égocentrique. Il n'était rien que ça et c'est déjà pas mal. Sourire sadique sur le bout des lèvres, rosées par la température. Il regarde la demoiselle, penchant bêtement sa tête sur le coté comme un pauvre petit chien battu, les cheveux tombant sur le coté s'emmêlant affreusement, en même temps après une journée il n'était plus coiffé et ne se coiffera pas en rentrant de tout manière. Cheveux en bataille, guerrier, qui gagnera?

    «Bien sur que tu ne me trouve pas magnifique puisque tu n’as pas vu tout mon charme, c’est stupide de juger directement. »  Il est horrible, débile profond et catastrophique.
De son air sournois, il regardait la demoiselle qui se décalait avec une petite lenteur, à moi qu’encore une fois son cerveau lui jouait un tour. Petit homme méchant de 20 ans, gamin dans sa tête peut-être il était plus joueur qu’autre chose mais il paraissait gamin. On se posait une question : comment était-il arrivé ici le gay ? Aucune idée pouvait se demander les élèves. Serait-il passé sous le bureau hum … sans commentaire allez-vous dire mais en même temps c’est une solution faut-il dire.
Il se décala près de la jeune fille et la poussa de son index. Comme un gosse qui cherchait à savoir si la personne était réelle ou si c'était bien une statut. Il la regarda avec son grand sourire, freedent white.

    « Encore un petit peu s'il te plaît, mon espace vital n'est pas assez grand. Je suis énorme vois-tu. » Dit-il en écartant beaucoup trop ses mains par rapport à sa taille pour lui montrer son 'obésité' infantile.
Superficiel et pourtant si gentil. Il arrêta tout, se posa au fond du canapé et appuya sa grosse tête blonde et ferma les yeux. Silence. Oui, il avait eu une soudaine envie d'écouter le silence. Le silence un peu étrange tout de même. Jamais il n'aimera le silence, il fallait obligatoirement qu'il entende au moins sa respiration, il ne pouvait faire autrement. Sinon vous verrez un Matt O'Grey sautait dans tous les sens hurlant, chantant dansant comme un fou, le silence, le calme ce n'était vraiment pas pour lui. Pas aujourd'hui pour le moment. Puisque demain sera encore un nouveau jour et il changera encore une fois d'avis surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympusschool.frenchboard.com/

Claire ★ an epic of epic epicness.avatar

nom de code ★
Claire M. Beauregard

▌ points missions : 482
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 22.
▌ je me sens : furieuse ?
▌ célébrité : Mary Elizabeth Winstead
▌ groupe : i'm out.
▌ crédit avatar : © Cristalline
▌ espion depuis le : 06/11/2008
▌ messages : 444
▌ âge IRL : 29


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Jeu 28 Avr - 23:35

«Bien sur que tu ne me trouve pas magnifique puisque tu n’as pas vu tout mon charme, c’est stupide de juger directement. » Claire haussa un sourcil, le fixant d'un air perplexe. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il voulait dire par-là mais elle n'avait absolument pas l'intention de le découvrir. Il était bizarre. Et peu fréquentable, sans aucun doute. Mais, malgré tout, ses airs de gamin prétentieux et égocentrique l'amusaient beaucoup.

    « Whoa. Impressionnant. », railla-t-elle, un sourire moqueur étirant ses jolies lèvres rosies.
Ce qui était impressionnant c'était, bien entendu, sa bêtise déconcertante. Jamais elle n'avait vu un tel concentré d'insolence, de confiance en soi et de débilité dans un seul être humain. Tous les Italiens étaient-ils comme cela ? Elle avait déjà entendu dire qu'ils étaient prétentieux, sûrs d'eux et beaux parleurs, mais elle priait sincèrement pour que ce blondinet soit un cas à part. Dans le doute, elle nota intérieurement de ne jamais mettre les pieds en Italie. Elle ne supporterait pas d'être entourée de plusieurs spécimens de son espèce.

Elle n'eût cependant d'autre choix que de se pousser une nouvelle fois, donnant à son compagnon d'infortune tout l'espace vital dont il avait besoin. Elle mourrait d'envie de lui dire que l'air était irrespirable depuis qu'il était entré dans la pièce, que sa vantardise n'avait d'égale que son imbécilité, que son égo était tellement énorme que le foyer n'était pas assez grand pour pouvoir l'accueillir... Et bien d'autres choses encore. Au lieu de cela, elle ne fit rien et profita du silence qui s'était installé. Il valait mieux se taire plutôt que gaspiller son temps en chamailleries inutiles, non ? D'autant plus qu'ils devaient garder leur énergie pour pouvoir supporter les entraînements imposés par leur emploi du temps draconien.

    « Tu te plais, ici ? », demanda-t-elle très sérieusement au bout de quelques minutes de silence.
Qu'elle l'apprécie ou non, elle était curieuse de savoir ce qu'il pensait de tout ça. De cette histoire d'espionnage, du fait d'être éloigné des siens et de son pays... De devoir tout recommencer à zéro alors que personne ne les avait préparé à cela.

Dans le fond, elle avait de la chance, elle. Elle n'était pas comme les autres et elle avait su la vérité avant ses camarades. Elle était déjà au courant, en posant ses valises dans ce village paumé de l'Illinois, qu'elle n'était pas ici pour faire de la musique mais pour suivre les traces de son célèbre père. Elle ne savait pas vraiment si c'était un avantage ou non mais le fait est qu'elle avait pu se préparer psychologiquement à tout ce que cette école allait changer dans sa vie. Les autres n'avaient pas eu cette opportunité et nombreux ne seraient pas venus s'ils avaient su ce qui allait se passer à leur arrivée ici.

_________________


nothing sweet about me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

nom de code ★
Matt M. O'Grey

▌ points missions : 186
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 20 ans
▌ célébrité : Alex Pettyfer
▌ groupe : I'M OUT.
▌ crédit avatar : Obsession27
▌ espion depuis le : 27/04/2011
▌ messages : 138


MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Sam 30 Avr - 19:59

Toujours dans ce silence. Il ne disait rien, pas un mot pas un bruit, un silence indomptable, un silence mystérieux mais paisible, ses yeux étaient fermés avec une force inimaginable, il fermait ses yeux pour ne pas sentir d'air qui pouvait circulait dessus. Étrange. Pas de souvenir, pas de pensée soudaine, il avait déjà en tête quelques petites choses précises. Il était là, concentrer sur ce qu'il avait vécu, cherchant à la faire rager puisqu'il ne répondrait surement pas. Des images, si clairs et si puissantes défilaient devant ses yeux. C'était lui qui décidait ce qu'il voulait voir, c'était lui qui se contrôlait. Peut-être une mince nostalgie dans tous ça mais au fond, ce n'était que du bonheur, que de bon souvenir et puis son seul regret c'est d'être ici loin de tous.

Il jouait sur sa moto, sa douce 50. Il faisait des ronds autour de ses amis, la levant de tant à autres. Il faisait son petit malin prétentieux, « moi je suis … » le meilleur, le plus fort, le plus beau, le plus merveilleux et blablabla allons-nous dire. À force d’être comme ça, ces amis lui répétaient un bon nombre de fois d’aller voir un psychologue, il était vraiment trop suspect à être comme ça, mais fond, il était adorable. Il roulait, encore et toujours, il tournait ses écouteurs sous son casque, un minimum de sécurité allez-vous dire, heureusement. Il avait conscience chaque jour, chaque fois qu’il sortait qu’il risquait sa vie, et c’était amusant, mais mourir d’une façon stupide ce n’était pas son objectif. 

Aucune tristesse sur son visage ni même dans son coeur. Cette pile électrique d'O'Grey ne ressentait pas de la tristesse pour son passé, du moins pas une telle tristesse, il ne regrettait jamais ce qu'il avait bien pu faire, la seule chose qu'il regrettait c'était ses amis, ses amis, sa Maria au fond lui manquait vraiment. Devenir un agent secret de la CIA, oui c'était cool pour lui, c'était une chance, mais sa Maria qu'allait-elle dire de le voir comme ça ? De le savoir dans une école qui ne lui sert pas à exploiter son talent. Au fond Maria serait la plus dessus, cette fille bizarre, la seule fille de son coeur, la seule personne capable de le faire changer d'avis. La seule, sa meilleure amie.

    « Si je m’y plais ? » Demanda-t-il. «  Je ne sais pas encore, ce n’est que le début, mais ma meilleure amie me manque un minimum, je regrette mon Italie, ma petite vie de fou, et prétentieux, égoïste et susceptible. » Continua-t-il sans l'attente d'une quelconque réponse. « Un endroit plutôt mystérieux mais je suis sur que je vais bien m'y faire, c'est une nouvelle vie, une nouvelle aventure qui commence. » Dit-il avec son grand sourire.
Une nouvelle aventure, ô combien il en rêvait au fond. Ô combien il en était heureux, de nouvelles bêtises, de nouveaux jouets, de nouvelles folies.

    « Et toi ? Qu'en penses-tu ?» Demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympusschool.frenchboard.com/

Claire ★ an epic of epic epicness.avatar

nom de code ★
Claire M. Beauregard

▌ points missions : 482
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 22.
▌ je me sens : furieuse ?
▌ célébrité : Mary Elizabeth Winstead
▌ groupe : i'm out.
▌ crédit avatar : © Cristalline
▌ espion depuis le : 06/11/2008
▌ messages : 444
▌ âge IRL : 29


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Lun 2 Mai - 11:09

Claire eut envie d'éclater de rire. Il allait bien s'y faire, vraiment ? Il ne savait pas ce qu'était réellement la vie d'espion. Il n'avait aucune idée de tous les sacrifices qu'il allait devoir faire pour pouvoir mener à bien ses missions. Il n'était pas conscient qu'il ne reverrait peut-être plus jamais cette meilleure amie dont il venait de lui parler brièvement. Il allait devoir tirer un trait sur sa vie, prendre un nouveau départ et devenir une toute autre personne. Elle n'était pas sûre que l'on pouvait s'adapter facilement à ce genre de situation. Mais tout cela, elle devait le garder pour elle. Elle devait faire comme si elle n'avait aucune idée de ce qui les attendait. Faire comme si elle ne connaissait rien au métier d'espion, à la C.I.A. et à tout le reste. Elle n'était que Claire Beauregard, petite étudiante française, après tout...

    « Une nouvelle aventure, hein ? », répéta-t-elle d'un air las. « Personnellement je ne vois pas cela comme une nouvelle aventure. C'est plus comme un fardeau, une malédiction ou un truc dans le genre. Quelque chose de négatif. »
Elle s'arrêta quelques instants, réfléchissant à ce qu'elle venait de dire. Elle le pensait sincèrement. Elle ne voyait pas ce qu'il y avait de positif à servir son pays au péril de sa vie. Certes, on sauvait des vies et on avait le sentiment d'être utile. Mais à quoi bon ? Le peuple n'avait aucune idée de ce qu'il se tramait. Personne ne savait quand un attentat était déjoué ou qu'un trafic était démantelé. Ils ne disaient pas merci et n'étaient pas reconnaissants pour la simple et bonne raison que personne n'était au courant de ce qu'il se passait. Accomplir de bonnes actions sans avoir de remerciement en retour, très peu pour Claire !

    « J'ai aucune envie de risquer ma vie pour celle des autres. Je ne veux pas tirer un trait sur ma vie sociale, parcourir le monde sans arrêt, apprendre à tuer les gens et à ne pas avoir de scrupules lorsque je tirerais sur quelqu'un... Je veux simplement faire de la musique. »
Elle soupira doucement, en voulant de plus en plus à son père de l'avoir obligée à rejoindre cette école où elle n'avait pas sa place. Elle espérait sincèrement qu'il ne la forcerait pas à signer un contrat avec la C.I.A. une fois le cursus scolaire terminé. Il voulait garder un oeil sur elle ? Très bien, c'était la seule et unique raison qui l'avait conduite à Riverdale Camp ! Elle n'avait pas l'intention de suivre les pas de John et Michael et cela ne changerait pas, pas même après des heures et des heures de bourrage de crâne intensif. Elle ne se laisserait pas endoctriner par tout ce que la C.I.A. promettait à ses jeunes recrues. L'argent, la gloire, les belles voitures... Elle n'en avait rien à faire. C'était sans doute parce qu'elle connaissait la vie d'agent secret sur le bout des doigts et qu'elle savait que ces histoires n'étaient que de la poudre aux yeux. Ou peut-être parce qu'elle était loin d'être matérialiste et qu'elle préférait de loin avoir une vie de famille anormalement ennuyante plutôt que de traverser le monde dans une voiture anormalement chère. Dans tous les cas, Riverdale Camp n'était pas fait pour elle, elle en avait la certitude.

    « C'est comment ton nom, déjà ?», demanda-t-elle soudainement.
Elle l'avait déjà croisé à plusieurs reprises mais elle avait été incapable de se rappeler de son nom avec certitude. Cela l'intriguait beaucoup. Bon, d'accord... Pas tant que ça, en fait. Cette question n'était qu'une diversion destinée à occuper son esprit. Elle voulait à tout prix arrêter de penser. La C.I.A., son père, sa mère... Elle ne faisait que ressasser sa rancœur et sa colère à longueur de journée et ce n'était pas une bonne chose. Ni pour elle, ni pour les autres. Elle ne s'intéressait pas franchement à Matt, mais elle lui prêtait assez d'attention pour pouvoir discuter avec lui. D'une manière courtoise et polie. S'il le voulait aussi, bien entendu.

_________________


nothing sweet about me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Raven
I came, I saw, I kicked their asses.avatar

nom de code ★
Raven S. Leiland-Jones

▌ points missions : 176
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 18 ans
▌ célébrité : Ellen Page
▌ groupe : I'm IN
▌ crédit avatar : » Jackspirit
▌ espion depuis le : 29/04/2011
▌ messages : 117
▌ âge IRL : 25


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Ven 27 Mai - 20:02

Raven soupira alors qu'elle poussait la porte du foyer. La première journée avait été rude. Elle avait beau avoir eu musique le matin, le cours avait été essentiellement théorique... comme tous les autres cours, d'ailleurs.
Elle n'avait rien contre la théorie, non, mais... une journée avec UNIQUEMENT de la théorie ne pouvait rentrer que dans une seule catégorie, à son humble avis: torture psychologique. C'était probablement le but de ceux qui tiraient les ficelles de cet établissement. Tester leur patience et leur capacité à garder leur calme alors qu'ils sont confrontés à des situations des plus agaçantes.
Elle espèrait avoir passé le test. Parce que si tous les cours étaient comme ça, elle risquait d'avoir du mal à conserver sa couverture...

C'était pour cette raison - se détendre un peu pour éviter de craquer tout de suite - qu'elle avait décidé de passer au foyer. Avec un peu de chance, cela lui permettrait de faire la connaissance d'autres élèves. Pour l'instant, la seule personne avec qui elle avait réellement parlé éait Autumn, l'une de ses deux colocataires. La seconde, Ezra, était introuvable - ce qui n'était l'amérindienne qu'à moitié. La plupart des autres étudiants semblaient avoir besoin d'un peu plus de temps pour décider de ce qu'ils allaient faire, quel groupe ils allaient rejoindre...

Alors qu'elle pénétrait dans le foyer, elle fut surprise par la légère tension qui y régnait. Seules deux personnes s'y trouvaient. L'une d'elle, la jeune femme, elle la reconnut comme étant Claire Beauregard, qui logeait dans la chambre à côté de la sienne. Une française, si elle se souvenait bien - et sa mémoire était meilleure que celle d'un éléphant. L'autre était un jeune homme d'une vingtaine d'années environs, aux cheveux blonds et au sourire charmeur.
L'âge. Voilà quelque chose qui agaçait Raven. Elle avait la désagréable impression d'être la plus jeune, et cela la gênait. Elle avait l'habitude d'être l'ainée, d'être celle sur qui se reposaient les autres, et la voilà catapultée au milieu de jeunes gens de 20-22 ans. Elle avait beau avoir entendu dire qu'il y avait une autre fille, Kate Owens, qui avait son âge, elle n'avait pas encore eu l'occasion de faire sa connaissance et se sentait désagréablement petite.
Elle reporta son attention sur le blond. Quelque chose chez lui intriguait Raven, elle n'aurait su dire quoi. Mais cela l'intriguait autant que cela l'amusait.

Elle hésita quelques instants avant de se diriger vers les deux étudiants. Après tout, qui ne tente rien n'a rien, et ce qui pouvait lui arriver de pire, c'était qu'on l'envoie balader...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

nom de code ★
Matt M. O'Grey

▌ points missions : 186
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 20 ans
▌ célébrité : Alex Pettyfer
▌ groupe : I'M OUT.
▌ crédit avatar : Obsession27
▌ espion depuis le : 27/04/2011
▌ messages : 138


MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Sam 28 Mai - 20:06

C’est avec douceur qu’il écoutait la demoiselle. Il n’allait pas l’interrompre. Après tout il avait de la compagnie dans ce monde de barge qu’il n’approuvait tout à fait en ce moment. Malgré son calme, malgré son écoute. Il en avait marre d’être assis. Il en avait bien marre d’avoir tout abandonner pour venir ici, maintenant c’était trop tard. Il n’allait pas refusé la compagnie d’une charmante demoiselle, certes il n’avait eu l’occasion de s’approcher de beaux messieurs mais sûrement ça viendra. Il ne pouvait tout avoir le premier jour. O’Grey il était, O’Grey il voulait tout de suite.
N’allait pas vous dire du’O’Grey était triste, qu’O’Grey souffrait car jamais vous ne le verrez souffrir ou pleurer pour un petit manque. Il ferme sa grande … bref et il continue d’avancer. Il ne s’arrête pas sur ce qu’il se passe. Il était toujours là entrain d’écouter la fin de la phrase de la jeune Claire.

    « Il faut risquer sa vie pour avancer non ? Du moins c’est-ce que je pense. On ne peut pas tout avoir jeune femme. C’est bien vrai que se soit négatif mais après tout tu y es, on y est et voilà nous n’avons plus le choix. » Dit-il dans un flou parcimonieux.


Il ne pouvait être d’avis contraire avec ce qu’elle disait, mais iau fond il ne pouvait nier que c’était un drôle de jeu qui arrivait face à sa vie, son avenir. Il ne pouvait refuser cette partie. Il ne refusera jamais une partie, il mettra corps et âme pour son jeu. Il l’avait toujours fait, et il le ferait encore bien longtemps. Games.
Son nom ? Mais qui ne le connaissait pas ici ? Il resta surpris mais amusé parce qu’au fond ça lui changer bien et les changements ils y en avaient en ce moment et pas qu’un peu, un régiment à vrai dire. Il regarda la jeune fille et lui répondit simplement « Matt; Murphy; M comme tu veux. & toi ? » A ce même moment là il entendit doucement la porte du foyer s’ouvrir. Il ne put s’empêcher de tourner la tête un cours instant et tourna aussi tôt la tête. Ignorance. C’était Raven, du moins c'est ce qu'il pensait, un nom comme ça. Pourquoi cette ignorance ? Tout simplement parce que c’était Matt.

    « Tu crois que les cours vont commencer à être intéressant quand ? Parce que mon cerveau sature de tout ça … C‘est ennuyeux. »


Il était derrière son petit piano, il était jeune et calme, du moins pas si calme qu’on le pensait. Il jouait de douces mélodies. Il jouait, encore et toujours, mais ce jeu de musique n’était qu’un moyen échappatoire pour préparer un nouveau jeu un peu plus diabolique que le précédent. Nous parlons de Matt après tout. Il cherchait déjà malgré son âge à faire de nombreuse bêtises plus farfelue les une que les autres. Il avait déjà envie de jouer follement la nuit comme le jour, ne jamais dormir toujours faire son chieur.

Ce n'était que son passé mais aussi le phénomène indescriptible qui le rongeait avec la personne qui était en face de lui. C'était ce qu'il venait de ressentir. Je joue la nuit, je joue le jour, je suis quelqu'un la nuit, je suis quelqu'un d'autre le jour. Les joies du jeu et de la folie d'O'Grey.


(HJ: Sans commentaire sur ... la nulitude. Désolé, j'essaye de m'y remettre. :$)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympusschool.frenchboard.com/

Raven
I came, I saw, I kicked their asses.avatar

nom de code ★
Raven S. Leiland-Jones

▌ points missions : 176
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 18 ans
▌ célébrité : Ellen Page
▌ groupe : I'm IN
▌ crédit avatar : » Jackspirit
▌ espion depuis le : 29/04/2011
▌ messages : 117
▌ âge IRL : 25


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Sam 28 Mai - 21:38

Alors qu'elle s'avançait vers eux, elle entendit le jeune homme répondre à une question que Claire avait probablement posé avant qu'elle n'entre.

« Il faut risquer sa vie pour avancer non ? Du moins c’est ce que je pense. On ne peut pas tout avoir jeune femme. C’est bien vrai que ce soit négatif mais après tout tu y es, on y est et voilà nous n’avons plus le choix. » Disait-il dans un flou parcimonieux.

Raven ne put s'empêcher de sourire devant la tournure tarabiscotée de la phrase. A voir la légère grimace sur le visage de la française, celle-ci ne partageait cependant pas son opinion, et le fixa du regard jusqu'à ce qu'il ajoute, amusé et surpris à la fois« Matt; Murphy; M comme tu veux. & toi ? »

Ah. Claire devait lui avoir demandé son nom. Matt, puisque c'est ainsi qu'il s'appellait, tourna tout d'un coup la tête, et elle supposa qu'il l'avait entendu approcher. Mais il la détourna aussitôt. Etrangement, alors qu'elle se serait vexée si quelqu'un d'autre l'avait ignoré de la sorte, elle en fut plutôt amusée. Amusée et intriguée.

Oui, Matt l'intriguait. Elle l'avait apperçu durant la journée, mais n'avait pas encore eu l'occasion de discuter avec lui. Pourtant, elle ressentait quelque chose d'étrange quand elle était en sa présence. Quelque chose d'étrange, mais pas quelque chose de désagréable. Comme si avec lui, elle pouvait laisser tomber les masques. Comme si elle pouvait être quelqu'un le jour, quand elle évoluait au milieu des autres, et puis elle-même, la nuit, quand il était là.
Ce n'était pas de l'attirance. Non. Même si Matt était beau, même s'il avait un sourire charmeur, elle savait, elle savait qu'aucun amour, qu'aucune romance ne se développerait jamais entre eux. Comment elle le savait, qui lui avait soufflé cela? Elle l'ignorait, mais elle s'en fichait. S'en fichait royalement, à vrai dire.
Elle avait vu l'étincelle dans les yeux du jeune homme avant qu'il ne détourne la tête, quelque chose d'amusé.
Elle aussi, elle voulait s'amuser, elle voulait pouvoir redevenir elle, la Raven qui s'attirait des ennuis parce qu'elle avait une langue bien acérée et qu'elle aimait faire des frayeurs aux gens. Or, en deux jours, Riverdale avait commencé à la transformer en machine.
Elle sourit, un petit sourire légèrement machiavèlique.
Oh, elle allait jouer leur jeu. Elle allait devenir un parfait petit soldat, une parfaite petite espionne.
Le jour.
La nuit, elle serait elle, et elle reprendrait les commandes du jeu.
Parce qu'au fond, la vie c'était ça. Un jeu. A game.
And there's only one rule... everything counts.

« Tu crois que les cours vont commencer à être intéressant quand ? Parce que mon cerveau sature de tout ça … C‘est ennuyeux. »

Elle fut tirée de ses pensées par la voix de Matt qui parlait à Claire, l'ignorant royalement. Elle n'en prit pas offense et marcha d'un pas décidé vers le duo, se laissant tomber sur l'accoudoir du canapé.

- Aucune idée. Personellement, je crois qu'ils testent notre patience, qu'ils essayent de voir lesquels sont incapables de contrôler leur agacement. J'espère juste qu'on commencera les cours pratiques bientôt, je suis en train de rouiller...

Elle s'était incrustée dans leur conversation, oui, et n'en ressentait aucune honte.

"Where there's shame, there's no fun" lui avait dit Chris, une fois. Ca l'avait fait rire, à l'époque.

Maintenant, elle comprenait le message qui se cachait derrière cette phrase.

"Ne laisse pas ce que pensent les autres t'empêcher de t'amuser. C'est TA vie, pas la leur."

Chris était un sage caché derrière une façade de jeune homme neurotique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Claire ★ an epic of epic epicness.avatar

nom de code ★
Claire M. Beauregard

▌ points missions : 482
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 22.
▌ je me sens : furieuse ?
▌ célébrité : Mary Elizabeth Winstead
▌ groupe : i'm out.
▌ crédit avatar : © Cristalline
▌ espion depuis le : 06/11/2008
▌ messages : 444
▌ âge IRL : 29


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Dim 29 Mai - 11:26

Claire n'eut pas le temps de répondre à Matt - puisque c'est ainsi qu'il avait dit qu'il s'appelait - qu'une jeune fille vint s'incruster dans leur conversation sans crier gare. Elle la regarda se laisser tomber sur l'accoudoir du canapé et exposer sa théorie selon laquelle les enseignants de Riverdale voulaient "tester leur patiente". Un sourire étira les lèvres de Claire et elle leva les yeux vers Raven.

    « Je ne pense pas que ça bougera avant un bon moment... D'après ce que j'ai compris, les cours seront tous aussi chiants les uns que les autres, même les cours de pratiques. Le seul moment où ça deviendra intéressant, c'est quand on nous enverra en mission. Et ce ne sera pas avant des mois. »
Ça, elle le savait de source sûre puisque son père était le Directeur de Riverdale Camp. Personne ne le savait, bien évidemment, et elle trouvait cela plutôt amusant d'écouter les uns et les autres donner leurs avis sur le camp, sur les entraînements ou même sur le directeur en lui-même. C'était une sorte d'espionne parmi les espions : elle récoltait des informations sur l'opinion des élèves et elle pouvait rendre des rapports à son père pour qu'il améliore la vie de ses pauvres étudiants.

    « Qu'est-ce que vous pensez du directeur ? », demanda-t-elle alors comme si de rien n'était.
C'était son père mais elle ne le portait pas dans son cœur. Et connaître l'avis des autres à son égard était important pour elle, même si elle ne saurait dire pourquoi. Tout le monde voyait John Bailey comme un héros, un homme brave et exceptionnel qui n'hésitait pas à mettre sa vie en péril pour sauver sa nation... Elle, elle le voyait comme un homme lâche et égoïste qui préférait faire ce que bon lui semblait plutôt que de s'occuper convenablement de sa fille. Chacun son point de vue. Et celui de ses camarades d'infortune l'intéressait fortement. Elle espérait qu'elle trouverait des âmes assez charitables pour partager son point de vue et ne pas mettre Monsieur le Directeur sur un piédestal. Elle voulait pouvoir exprimer sa haine à quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui partagerait son avis.

_________________


nothing sweet about me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Raven
I came, I saw, I kicked their asses.avatar

nom de code ★
Raven S. Leiland-Jones

▌ points missions : 176
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 18 ans
▌ célébrité : Ellen Page
▌ groupe : I'm IN
▌ crédit avatar : » Jackspirit
▌ espion depuis le : 29/04/2011
▌ messages : 117
▌ âge IRL : 25


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Mer 1 Juin - 15:12

Un sourire étira les lèvres de Claire et elle leva les yeux vers Raven.


« Je ne pense pas que ça bougera avant un bon moment... D'après ce que j'ai compris, les cours seront tous aussi chiants les uns que les autres, même les cours de pratiques. Le seul moment où ça deviendra intéressant, c'est quand on nous enverra en mission. Et ce ne sera pas avant des mois. »

Raven retint une volée de jurons navajos qui lui auraient fallu un bon mois de privations de sortie si sa grand-mère les avait entendus. DES MOIS ??!! Des mois avant que cela ne commence à devenir un tant soit peu intéressant?
Comment est-ce qu'elle allait survivre?
Ou plutôt, comment est-ce que Riverdale allait survivre à des étudiants qui meurent d'ennuis pendant les cours et qui ont besoin de se défouler?

Elle se reconcentra sur le présent quand elle remarqua que Claire observait sa réaction d'un air intéressé.

Pour quelqu'un qui refuse de devenir une espionne, elle se débrouille plutôt bien pour recueillir des informations... Va falloir que je surveille mes paroles avec elle dans le coin...

Elle lui adressa un petit sourire narquois avant de se tourner vers Matt, mais l'italien ne la regardait pas, ce qui l'empêchait de voir quelle était sa réaction. Elle réprima un léger agacement et se retourna vers la français qui avait recommencée à parler.

« Qu'est-ce que vous pensez du directeur ? », demandait-elle comme si de rien n'était.

Raven réprima le froncement de sourcils qui menaçait d'apparaître sur son visage. Depuis son arrivée ici, elle n'avait que brièvement apperçu le directeur, lors du discours qui avait révélé le véritable objectif de Riverdale, puis a deux reprises quand elle l'avait croisé dans les couloirs. Pas vraiment assez pour se forger une opinion, et l'air innoçent de Claire faisait résonner des alarmes à l'arrière de sa tête.

Va VRAIMENT falloir que je surveille mes paroles autour d'elle...

Elle réfléchit quelques instants, avant de formuler ce qu'elle espèrait être une réponse neutre.

- Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de discuter avec lui, ni même de le voir, si on ne compte pas le discours de début d'année. La seule opinion que j'ai pu me faire de lui est qu'il est visiblement plus que juste quelqu'un qui aurait tiré la courte paille et qui se serait retrouvé de corvée baby-sitting. Ca se voit dans sa manière de se tenir et de parler. Il est habitué à commander et à être obéi. Oh, et si c'est lui qui a séléctionné les "futurs espions" il a visiblement un grain. Je veux dire, regardez-vous! Claire, tu es française, et toi Matt, je dirais italien. Ciara est irlandaise, et j'ai l'impression d'être une des rares à avoir la nationalité américaine! Quel intérêt pouvez-vous avoir à devenir des agents de la CIA qui est, aux dernières nouvelles, une agence américaine? C'est pratiquement tendre la perche pour se faire battre étant donné que, dans l'éventualité où vous choisiriez de devenir des espions, il y a plus de chance que vous choissisiez d'intégrer les services secrets de votre pays d'origine! Si ce n'est pas une logique défectueuse ça...

Elle laissa la fin de sa phrase en suspens et observa ses camarades, curieuse de leur réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Claire ★ an epic of epic epicness.avatar

nom de code ★
Claire M. Beauregard

▌ points missions : 482
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 22.
▌ je me sens : furieuse ?
▌ célébrité : Mary Elizabeth Winstead
▌ groupe : i'm out.
▌ crédit avatar : © Cristalline
▌ espion depuis le : 06/11/2008
▌ messages : 444
▌ âge IRL : 29


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Jeu 2 Juin - 22:56

Claire écouta attentivement la réponse de Raven. Elle était plutôt du genre futée, apparemment. Elle semblait très douée pour analyser ce qui se tramait autour d'elle et c'était sans doute pour cela que John l'avait choisie. Elle avait toutes les qualités requises pour être une parfaite espionne : du caractère (voire même un peu trop, d'ailleurs), une capacité d'analyse exceptionnelle, une intelligence au-dessus de la moyenne... La candidate idéale.

    « Parce qu'on sera chargé de délivrer des informations sur nos pays, à la C.I.A., d'après ce que j'ai compris. S'il se passe quelque chose en France, genre un énorme complot ou une attaque terroriste, je serai chargée d'enquêter sur le terrain et de refourguer les informations aux services secrets Américains. On sera comme des infiltrés. Enfin, d'après ce que j'ai compris, en tout cas... »
Elle se stoppa, ayant peur d'en dire trop. Si elle continuait à parler du métier d'espion et de ce qui les attendait de cette façon, son petit secret ne resterait pas caché bien longtemps. Et il valait mieux pour tout le monde que personne n'apprenne que Claire Beauregard était en réalité Madelyn Bailey, la fille du directeur. Elle n'était pas spécialement fière de ses origines et jouer les petites françaises lui convenait parfaitement jusqu'à présent.

    « C'est cool au moins, ça nous permet d'élargir nos horizons et de rencontrer des personnes de différentes cultures ! », annonça-t-elle avec un optimisme exagéré.
Elle n'allait plus rien dire, à partir de maintenant. Elle se contenterait de répondre évasivement aux questions qu'on lui poserait. Par oui ou par non. Il ne fallait plus qu'elle se laisse aller à de grands discours comme elle venait de le faire. Il n'y avait pas mort d'homme, certes, mais que ferait-elle si son identité était dévoilée au grand jour ?

_________________


nothing sweet about me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Raven
I came, I saw, I kicked their asses.avatar

nom de code ★
Raven S. Leiland-Jones

▌ points missions : 176
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 18 ans
▌ célébrité : Ellen Page
▌ groupe : I'm IN
▌ crédit avatar : » Jackspirit
▌ espion depuis le : 29/04/2011
▌ messages : 117
▌ âge IRL : 25


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Ven 3 Juin - 21:10

Claire ne l'avait pas quitté du regard alors qu'elle délivrait son explication. Une étincelle de surprise avait adorné ses yeux avant de disparaître rapidement, remplacé par de la compréhension.

On dirait qu'elle a compris que je n'avais pas été choisie au hasard...

Puis, après quelques secondes à peine, la française prit la parole, répondant à sa question sur la logique du directeur de Riverdale.

« Parce qu'on sera chargé de délivrer des informations sur nos pays, à la C.I.A., d'après ce que j'ai compris. S'il se passe quelque chose en France, genre un énorme complot ou une attaque terroriste, je serai chargée d'enquêter sur le terrain et de refourguer les informations aux services secrets Américains. On sera comme des infiltrés. Enfin, d'après ce que j'ai compris, en tout cas... »

Elle stoppa brutalement, avant de reprendre avec un optimisme forcé.

« C'est cool au moins, ça nous permet d'élargir nos horizons et de rencontrer des personnes de différentes cultures ! »

Raven haussa un sourcil. Primo, c'était beaucoup d'information pour quelqu'un qui n'était là que depuis quelques jours. Bien sûr, il était possible que le directeur ait pris à part les étudiants étrangers pour leur expliquer la situation, mais quand même... Secundo, même Meghan aurait pu dire que la dernière phrase sonnait faux. Et tertio...

- Je veux bien, mais qu'est-ce qui l'assure de votre fidélité à l'Amérique? Vous n'avez aucune raison de vouloir devenir espions pour les Etats-Unis. Déjà que vous avez été attirés ici sous de faux prétextes et qu'on vous garde ici au moins jusqu'à la fin de l'année sans qu'on puisse prévenir nos familles de ce qui se passe réellement ici... Même moi, américaine et fille de Marines, je peux te dire que quand on m'a dit ça, ma première impulsion a été de prendre mes cliques et mes claques et de rentrer chez moi. Je reste parce que je suis américaine, parce que je suis fille de Marines et parce que devenir membre de la CIA signifie aider à protéger mon pays, et par extension, ma famille. Mais vous? Ciara? Et tous les autres? Pourquoi devriez-vous vous sentir redevable envers une institution qui a bafoué vos droits et votre libre-arbitre?

Tout en parlant, elle jouait machinalement avec les dogtags qui pendaient à son cou. Ses yeux allaient de la française à l'italien, guettant leur réaction à sa tirade.

Plus celle de Matt que celle de Claire, à vrai dire. Plus elle discutait avec la brune, moins elle se sentait à l'aise. Il y avait quelque chose chez elle qui faisait résonner toutes ses alarmes. Ce n'était pas qu'elle n'aimait pas Claire, non, la jeune fille ne lui avait rien fait pour mériter de tels sentiments. Mais elle ne lui faisait pas confiance.
Certes, personne ici n'avait encore gagné la confiance de l'amérindienne - même si Autumn s'était frayée un passage dans sa carapace très rapidement. Mais... Raven n'aurait su dire pourquoi, un pressentiment peut-être, mais tout en elle lui criait d'éviter la française autant que possible.
Ce qu'elle avait l'intention de faire. Ou, du moins, d'éviter de trop en dire quand elle était dans les parages.

Non, la réaction qu'elle guettait était celle de Matt. L'italien n'avait toujours pas daigné la regarder, mais il l'intriguait toujours, l'intriguait autant qu'il l'amusait. Elle voulait savoir ce qu'il pensait, comment il allait répondre à ses arguments...


[HJ]Je propose qu'on attendre la réponse de Matt, pour la suite... sinon il va avoir du mal à ratrapper ;D [/HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

nom de code ★
Matt M. O'Grey

▌ points missions : 186
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 20 ans
▌ célébrité : Alex Pettyfer
▌ groupe : I'M OUT.
▌ crédit avatar : Obsession27
▌ espion depuis le : 27/04/2011
▌ messages : 138


MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Dim 10 Juil - 13:20

Matt ne disait rien, Matt était calme et écoutait les deux jeunes femmes en pleine discussion après qu'il ait commencé à parler des cours. C'était bien vrai, surement il n'y aura pas de changement et ça c'était déjà un des points négatifs, si les cours allaient être aussi ennuyant il risquerait de mettre du mouvement, et ça risquerait de ne pas plaire au directeur, ni pour les professeurs, pauvres professeurs, après tout Matt avait été sélectionné pour être espion, mais espion en quoi ? Espion à quoi bon ? Italien, Français, Américain toutes origines confondus, c'était assez plaisant, puisque de nouvelles cultures, de nouveaux modes de vie étaient découverts.

    « Quoi ce directeur la ? Celui qui se croit le meilleur le plus fort de tout , à non mais ça tête de m'attire pas du tout. Gay peut-être mais j'ai quand même du goût et puis il est bizarre et son école et comment dire ... Ça m'énerve déjà pas mal. Je sais pas, il pourrait changer sa façon de parler, de s'habiller non mais d'accord, il est directeur et alors ? Il doit nous respecter aussi. A moins que je sois le seul à en prendre plein la tête, à peine arriver déjà servis d'ennuis avec lui. » Dit-il si vite qu'il reprit son souffle qu'à la fin.
C'est bien vrai que depuis son arrivé il en avait prit plein son grade, certes Matt avait la tête dure et c'était surement pour cette raison, mais il ne voyait pas les choses du même œil. Il devait être traiter comme tout le monde. Ce n'est pas parce qu'il est gay, insolent, arrogant, prétentieux et tous les défauts possible qu'il fallait lui en vouloir, après tout il était bien arrivé ici pour une quelconque raison.
De son air supérieur, prétentieux et tout le tralala possible il regarda Raven.

    « Pour ma part, je ne vois vraiment pas ce que je fais ici, mon Italie et ces beaux italiens me manquent, et puis j'en ai rien à faire de servir un pays. Ce que je voulais c'était mon piano et partir de chez ma mère, et non partir aussi loin, même si ça ne me dérange pas. Seulement servir l'Amérique ... »
Il eut un moment de silence, devait-il continuer en rabaissant comme il pouvait son pays d'adoption à présent, où bien devait-il se taire et faire avec puisqu'il n'avait plus d'autre choix. Après tout, il rigolerait surement et dans cette école il pouvait danser et faire de la musique, c'était quand même le principal. A ce moment la il regarda Raven et Claire, en regardant Claire, il eut envie de la secouer dans tous les sens pour une raison qu'il ignore et pour Raven c'était bizarre, il voulait pas vraiment lui parler, mais son coté « Je parle tout le temps et je m'en fou de la personne en face de moi » était encore présent.

    « Je ne suis surement pas le meilleur ici en écoute, je n'écoute jamais, et ne suis jamais les règles, mais servir l'Amérique risque d'être plus amusant qu'autre chose, en fin de compte. On verra si d'ici deux heures mon avis aura changer. C'est vrai que pour toi Raven servir son pays c'est plus avantageux, tu en connais plus que nous dessus après tout, tu sais comment les personnes vont réagir et puis tu n'as pas ce petit accent étranger qui te fera cafter. En attendant je reste vraiment le meilleur dans les autres domaines. Je suis Matt quoi. »

Il changeait souvent d'avis et c'était le plus ennuyant pour ce type de 'métier'.


(HJ: C'est pas super, j'ai mit .... beaucoup de temps, je me rattraperai promis ;) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympusschool.frenchboard.com/

Claire ★ an epic of epic epicness.avatar

nom de code ★
Claire M. Beauregard

▌ points missions : 482
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 22.
▌ je me sens : furieuse ?
▌ célébrité : Mary Elizabeth Winstead
▌ groupe : i'm out.
▌ crédit avatar : © Cristalline
▌ espion depuis le : 06/11/2008
▌ messages : 444
▌ âge IRL : 29


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Sam 16 Juil - 12:05

Claire n'avait pu s'empêcher de sourire en entendant les propos que Matt tenait sur son père. Il avait visiblement très bien cerné le personnage. Elle décida cependant de ne pas répondre, ne voulant pas risquer d'être démasquée. Un mot en entraînant souvent un autre, elle aurait très bien pu terminer par dévoiler son secret sans en avoir l'intention. Et c'était la dernière chose qu'elle souhaitait !

Fort heureusement, l'Italien enchaîna rapidement sur le fait que lui non plus ne comprenait pas vraiment ce qu'ils faisaient ici. Le fait que des étudiants de tous les horizons aient intégré l'école était à la fois une bonne et une mauvaise chose... Pourquoi des gens venant d'Europe, d'Asie ou d'Océanie voudraient-ils servir les États-Unis d'Amérique ? Ce n'était pas leurs affaires, quand on y regardait bien. Ils venaient d'autres pays, alors pourquoi ne pas servir leur patrie, celle qui leur avait donné la vie et qu'ils aimaient ?

« Heureusement qu'on aura quand même droit à quelques cours de musique... On n'a pas tout perdu. »

Elle avait dit cela d'un ton léger, histoire de détendre l'atmosphère et de briser la glace. Elle n'arrivait pas encore à cerner ses deux camarades et elle restait prudente, mais elle ne voulait pas se faire d'ennemis. Même si Matt avait tout pour concourir au titre de plus grand connard de tous les temps, avec sa prétention sans égale et son côté "je sais tout". D'ailleurs, il en fit une nouvelle démonstration en affirmant qu'il était "vraiment le meilleur" dans les autres domaines.

« Je ne sais pas si tu es le meilleur dans tous les domaines, mais le meilleur en prétention, ça tu l'es, c'est certain ! », dit-elle en levant les yeux au ciel.

Elle détestait les gens qui ramenaient toujours tout à eux. Ceux qui se prenaient pour le centre du monde, qui pensaient que tout leur était dû et qu'ils étaient supérieurs aux autres. Si elle avait été elle-même, elle se serait certainement emportée, disant haut et fort ce qu'elle pensait. Mais elle devait laisser Madelyn au vestiaire et Claire, la petite française, devait faire preuve de maîtrise même si cela était parfois difficile.

_________________


nothing sweet about me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Raven
I came, I saw, I kicked their asses.avatar

nom de code ★
Raven S. Leiland-Jones

▌ points missions : 176
▌ popularité : 0

▌ âge du personnage : 18 ans
▌ célébrité : Ellen Page
▌ groupe : I'm IN
▌ crédit avatar : » Jackspirit
▌ espion depuis le : 29/04/2011
▌ messages : 117
▌ âge IRL : 25


DIS-MOI TES SECRETS
⚡ ce que je fais croire aux autres:
⚡ ce que personne ne sait:

MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   Dim 24 Juil - 22:42

Raven écouta avec un petit sourire la tirade agacée de l'italien sur le directeur de Riverdale. Apparemment, il existait une certaine animosité entre les deux hommes, ce qui ne l'étonnait pas vraiment. Du peu qu'elle avait vu des deux, ils étaient radicalement différents. Mr Bailey était un homme très carré, toujours en costard, très "politiquement correct", alors que Matt était plutôt du genre à dire ce qu'il pensait sans prendre de gants, à se moquer des règles et à se vanter dès que possible.


« Pour ma part, je ne vois vraiment pas ce que je fais ici, mon Italie et ces beaux italiens me manquent, et puis j'en ai rien à faire de servir un pays. Ce que je voulais c'était mon piano et partir de chez ma mère, et non partir aussi loin, même si ça ne me dérange pas. Seulement servir l'Amérique ... »


Oui, elle comprenait. L'Amérique, ce n'était pas son pays, ce n'était pas sa patrie, il n'avait aucune raison de vouloir servir un pays qui n'était pas le sien. Elle trouvait ça très injuste de la part de l'espion-en-chef, de mettre les gens au pied du mur comme ça. Et elle était pratiquement certaine que c'était illégal, mais quand l'opération est dirigé par la CIA, et donc par les Etats-Unis, c'est-à-dire le pays le plus puissant politiquement, économiquement et militairement parlant (même si la Chine et l'Asie en général n'était pas loin), on ne pouvait rien y faire.


« Je ne suis surement pas le meilleur ici en écoute, je n'écoute jamais, et ne suis jamais les règles, mais servir l'Amérique risque d'être plus amusant qu'autre chose, en fin de compte. On verra si d'ici deux heures mon avis aura changer. C'est vrai que pour toi Raven servir son pays c'est plus avantageux, tu en connais plus que nous dessus après tout, tu sais comment les personnes vont réagir et puis tu n'as pas ce petit accent étranger qui te fera cafter. En attendant je reste vraiment le meilleur dans les autres domaines. Je suis Matt quoi. »


Elle réprima un éclat de rire. *Plus amusant qu'autre chose*?
Raven avait comme l'impression qu'elle allait bien s'entendre avec ce gars. D'ailleurs, c'était la première fois depuis leur rencontre qu'il lui adressait directement la parole. Il avait donc cesser son petit jeu de "je fais comme si tu n'existais pas". Pourquoi? L'amérindienne n'en avait aucune idée, mais elle s'en moquait un peu. Elle aimait bien Matt. Parce qu'il était lunatique, parce qu'il changeait de sujet sans arrêt et parce que ses tournures de phrases étaient tellement tarabiscotées que les déchiffrer lui procurait un amusement sans limite.


« Heureusement qu'on aura quand même droit à quelques cours de musique... On n'a pas tout perdu. »

C'était Claire qui parlait, et la jeune fille retint un sourire à son ton léger et dégagé.

Elle essaye de briser la glace... elle ne parvient pas à nous cerner, pas encore en tout cas... même si elle n'aime visiblement pas beaucoup Matt... mais elle ne veut pas prendre le risque de nous aliéner, juste au cas où...

« Je ne sais pas si tu es le meilleur dans tous les domaines, mais le meilleur en prétention, ça tu l'es, c'est certain ! », dit Claire en levant les yeux au ciel.

Voilà qui confirmait son analyse. En elle-même, la phrase pouvait être vue comme une insulte, mais l'intonation et les mimiques étaient calculées pour qu'elle puisse également être vue comme une plaisanterie, sans qu'on sache ce que la française voulait vraiment dire.

- Parlant de musique, quel est votre instrument favori? Je n'ai pas vraiment fait attention pendant les cours...

Un sujet neutre. Oui, elle entrait dans le jeu de la française en essayant d'en apprendre plus sur ses camarades, mais c'était comme ça. De toute manière, comme elle était "in", les autres s'attendaient probablement à ce genre de questions, à ce qu'elle mette en pratique les techniques d'espionnages qu'on allait leur enseigner. Certes, peut-être pas après deux jours seulement de cours, mais c'était une attente qu'on avait d'elle, quelque chose que les professeurs qui surveillaient probablement la scène par le biais de caméras de surveillance ou de micro seraient satisfaits de la voir employer.
Et son but était de leur faire croire qu'elle était un parfait petit soldat après tout. Et quoi de mieux pour cela que de montrer des aptitudes précoces à l'espionnage?

Elle savait parfaitement quels étaient les instruments de prédilection des deux autres. Piano et guitare acoustique pour Matt, piano, guitare et tambourin pour la jeune femme. Elle les avait aperçu pendant les cours de musiques de la journée, et l'information s'était gravée dans sa mémoire, comme tout ce qu'elle voyait ou entendait. Mais elle voulait l'entendre de leur bouche, parce que la manière dont ils allaient parler de la musique, de leurs instruments, de leur musique, allait en révéler énormément sur eux, sans forcément qu'ils s'en aperçoivent.

Si Raven avait été élève à Poudlard, le Choixpeau aurait probablement souhaiter l'envoyer à Serpentard, mais elle aurait demandé Serdaigle et menacé le chapeau rapiécé jusqu'à ce qu'il l'envoie chez les aigles, là où elle aurait pu se construire un masque d'élève modèle tout en amassant suffisamment d'informations sur le reste de l'école pour pouvoir virtuellement contrôler tout le monde.


_____________________________________________________________________________________


[Hs] ...
Je me sentais décidément d'humeur machiavélique aujourd'hui... Raven me fait peur parfois xD [/Hs]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



nom de code ★
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alors c'est ça, Riverdale Camp ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alors c'est ça, Riverdale Camp ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Hist] le camp de Plaszow
» Alors Jouons Grisolles
» Alors...Jouons ! les 8 et 9 Octobre 2011 à St-Sardos
» Alors...Jouons ! les 1, 2 et 3 Octobre 2010 à Grisolles
» [Alors...Jouons!] Il est né !!!! - 3 & 4 oct. 2009
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 03 ★ VIE ÉTUDIANTE :: Le camp :: foyer-
Sauter vers: